mardi 5 mars 2013

... et les fruits se multiplièrent: Adafruit

Les accessoires pour le pi: capteurs, controleurs, etc, .... de quoi accessoiriser notre sous marin avec des gadgets dignes du meilleur James Bond:

Le site http://www.adafruit.com et la page dédié

La liste s'allongera ....

Raspberry Pi: au commencement fut la framboise


C'est ce miraculeux petit appareil qui à ressuscité intérêts et rêves de modélisme!

http://www.raspberrypi.org/

La commande est passée pour le modèle B.
Il n'est pas in-envisageable de changer de modèle à terme, mais je suis complètement newbee, il faut bien commencer par quelque chose.

Ca y est c'est parti

Il y avait un petit moment que cela me traînait dans la tête, cette idée de me remettre à ma passion de jeunesse qu'est le modélisme.

Voitures, avions, hélicoptères, bateaux, plein de jolis jouets qui passés la galère de mise en oeuvre se retrouvent vite à prendre la poussière après avoir bien soulagé votre portefeuille.
Rapidement, on sait les maîtriser, faire quelques tours avec... et puis?

Je cherchais à me (re)lancer dans l'aventure , mais comment conserver le plaisir de la construction d'un modèle réduit sans tomber dans l'ennui de son utilisation?

Il fallait trouver un type de modèle qui me permettait de répondre à quelques points essentiels:
- être capable de construire et concevoir le modèle entièrement (autonomie)
- pas de contrainte de temps de réalisation (durée)
- obtenir des avancées rapidement, souvent et pendant longtemps (motivation)
- que le modèle obtenu ai une utilité à la fin (continuité)
- que le modèle soit évolutif et modulaire (évolutivité)
- que les connaissances techniques liées à la réalisation et au fonctionnement du modèle soient vastes (enrichissement intellectuel)
- que les moyens de réalisation, d'usage, de stockage et de transport soient raisonnables (accessibilité)
- que le coût soit raisonnable, évolutif et lissé dans le temps (financement)
- que le tout soit F U N! (bien sur!)

Mon choix s'est donc porté sur naturellement sur la réalisation d'un sous marin!

- tout le monde sait ce que c'est
- on voit globalement comment ça fonctionne
- dans le détail, c'est plus compliqué
- l'eau, une contrainte complexe à gérer
- de la physique raisonnable
- de pas cher à cher ou: de la bouteille de soda aux finitions laiton
- qui n'a jamais souhaité savoir ce qu'il y a au fond d'un lac, d'un port ou dans le bassin près du port?

Pour ne pas créer un suspense inutile, et afin d'introduire les prochain billets, l'idée est bien sur de se donner une ambition.

Depuis quelques années, la technologie aidant, on assiste aux prémices des 1 ers drones ( http://ardrone2.parrot.com/ ) et les objets fruits de l'accouplement d'un modèle réduit et d'un téléphone commencent à apparaître.

La réalisation de notre sous marin se devra d'intégrer les nouveautés de son époque:
- informatique embarquée
- connections par WIFI
- tout ce qu'il sera possible et utile de mettre